Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexionrss | tw

 

0 €

Comment se remettre à l’anglais quand les études sont loin

  • Numéro et voie: rue des Charmettes
  • Commune: Le Mée sur Seine
  • Pays: France
  • Code Postal: 77350
  • Publié le : 30 novembre 2013 19 h 47 min
  • Expire : Sans objet
Comment se remettre à l’anglais quand les études sont loin

Description

L’anglais, presque tout le monde en connaît au moins quelques mots, il nous entoure sur les publicités, les tee-shirts, dans la langue de tous les jours et cela nous ferait presque croire qu’on le connaît bien. C’est parfois lors d’un voyage à l’étranger, pour les besoins du travail, par désir de s’informer, que l’on souhaite s’y remettre…

C’est aussi à ce stade que l’on peut se trouver démuni, à la fois parce qu’on ne sait par où commencer, ni comment. Alors, que faire? Sans attendre de miracle en quelques jours, voici quelques pistes qui vont vous aider.

Des exercices et des explications:

En réalité, la plupart d’entre nous ont déjà des connaissances – parfois anciennes – et il faut commencer par les raviver. On trouvera facilement sur internet des pages expliquant comment employer la langue et proposant des exercices d’entraînement. Revoir un point ou un autre, et vérifier au moyen d’exercices, ce n’est qu’un aspect mais il faut y revenir de temps en temps ou régulièrement. Anglissime.com, par exemple, vous proposera des pages expliquant l’essentiel de la langue et des exercices qui détecteront même les erreurs classiques.

Lire encore et encore

Ensuite, il faut s’efforcer de lire de l’anglais. Si ce n’est pas facile, pourquoi ne pas se rendre sur des sites en anglais correspondant à vos centres d’intérêt? Il ne s’agit surtout pas de tout comprendre, mais d’être au contact de la langue, le temps de faire un peu de lecture. Rien qu’un paragraphe si on ne peut pas faire davantage.

Vous trouverez aussi sur Anglissime.com, des pages en anglais signalées pour leur intérêt et parfois pour leur facilité.

Regarder la télévision

La télévision par l’Adsl (voire par la fibre optique) est aussi un autre atout avec des chaînes d’information permanente en anglais comme la BBC ou CNN. Cela peut paraître difficile, mais en réalité, nous connaissons déjà les événements internationaux, ce qui facilite d’autant leur compréhension en anglais, aidée par la présence de l’image. De même pour les vidéos sur YouTube ou équivalent. Là encore, regarder 5 minutes d’information tous les jours finit par payer, sans compter l’intérêt de voir un autre point de vue.

Echanger en anglais

Enfin il faut aussi chercher à s’exprimer. Il existe des sites permettant d’échanger en anglais, même si vous n’avez pas un niveau élevé. Il ne faut donc pas hésiter à utiliser toute occasion de pratiquer la langue.

En résumé, il faut simplement se donner les moyens de faire de l’anglais régulièrement – un peu chaque jour si possible – en se faisant plaisir, pour que ce plaisir compense la difficulté de la langue. Et être patient: on ne peut comprendre et parler en quelques jours ni même quelques semaines. Mais on peut sentir les premiers progrès très rapidement.

Numéro d'identification de l'article: 67527ad119b33aa

  

1031 vues au total, 1 aujourd'hui

  

Liens sponsorisés

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour contacter l'auteur.

Information à propos de l'auteur

  • Publié par : Tilou
  • Membre depuis : 6 novembre 2013

Autres articles de Tilou

  • Aucun autre article publié par cet auteur.
Derniers articles de Tilou »

Votre Interview Video Ici?

Traduction de Themes WordPress

Comment mettre en page un article?

Nous suivre sur Google+

Themes WordPress Premium

  • Ad 1
  • Ad 4

Catégories

Themes Professionnels WordPress