Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexionrss | tw

 

0 €

Zoom sur les techniques de pose d’un parquet flottant

  • Nom de l'entreprise: Lapeyre
  • Nom & prénom du responsable: Marie Glocke
  • Numéro et voie: 3, rue André Karman
  • Commune: Aubervilliers
  • Pays: France
  • Code Postal: 93300
  • Publié le : 13 juin 2014 8 h 36 min
  • Expire : Sans objet
Zoom sur les techniques de pose d’un parquet flottant

Description

Il y a plusieurs moyens de poser un parquet, mais la pose flottante est de loin la plus simple et la moins contraignante.

L’opération n’exige aucune connaissance particulière et c’est une excellente solution pour un sol frais.

La préparation

Avant de procéder à la pose parquet, il est conseillé d’entreposer les lames pendant au moins une durée de 48 heures dans la pièce à parqueter.

Pour avoir une meilleure isolation acoustique, il est également préférable d’installer une sous-couche sur la surface de la pièce.

Poser un parquet flottant

Commencez par poser la première lame à gauche, en faisant attention à ce que la rainure soit dirigée vers vous et puis poser les cales de 5 à 8 mm d’épaisseur entre le parquet et le mur.

Prenez la mesure de la distance qu’il y a entre le mur et la première lame que vous venez de poser et reportez cette distance sur la seconde lame.

Si besoin est, sciez et placer le morceau de la seconde lame dans le prolongement de la première lame et emboîtant la rainure de celle-ci avec la première lame.

Répétez l’opération jusqu’à ce que le sol soit totalement couvert.

Attention, il est fort possible que vous soyez obligé de couper la dernière rangée de lames dans sa longueur et si c’est le cas, n’oubliez pas d’inclure l’épaisseur des cales lorsque vous mesurez les morceaux à découper.

En ce qui concerne la pose de la dernière lame, sachez que vous avez besoin de l’incliner pour pouvoir introduire la rainure dans la languette.

Posez-la à plat et puis emboîtez-la à l’aide d’un pied de biche, tout en séparant d’un bout du pied de biche la dernière lame et le mur.

Ensuite, vous n’avez qu’à taper légèrement l’autre bout de la lame.

Posez ensuite les cales et lorsque le parquet est posé entièrement, retirez toutes les cales et posez les plinthes.

Quelques recommandations

Les sous-couches jouent un rôle clé dans la pose d’un parquet flottant, vous pouvez les choisir en mousse de caoutchouc, en polyéthylène réticulé, en polyuréthane ou encore en lièges.

En effet, il faut que ce soit des matières résistances aux chocs, ce qui est le cas d’ailleurs de ces produits cités.

Le vide que vous pouvez voir lorsque vous retirez les cales ne doit pas vous inquiéter, car c’est nécessaire pour que le bois puisse se dilater en cas d’écart de température.

D’ailleurs, il sera invisible dès que les plinthes sont posées.

En plus d’être facile à poser, le parquet flottant peut se superposer à un revêtement existant.

Pour choisir votre parquet flottant, cliquez sur ce lien : http://www.lapeyre.fr/sols/parquets.html ou http://www.lapeyre.fr/monprojet/sols/bien-choisir/parquet-et-sol–bien-choisir-son-parquet.html.

Numéro d'identification de l'article: 6915391e3953a0ed

 

945 vues au total, 1 aujourd'hui

  

Liens sponsorisés

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour contacter l'auteur.

Votre Interview Video Ici?

Traduction de Themes WordPress

Comment mettre en page un article?

Nous suivre sur Google+

Themes WordPress Premium

  • Ad 1
  • Ad 4

Catégories

Themes Professionnels WordPress