Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexionrss | tw

 

0 €

Quels moyens pour lutter contre l’infertilité masculine ?

  • Numéro et voie: Avenue du port
  • Commune: Bruxelles
  • Pays: Belgium
  • Code Postal: 01000
  • Publié le : 2 janvier 2014 11 h 10 min
  • Expire : Sans objet

Description

La définition du l’infertilité masculine peut varier d’un spécialiste à un autre mais on considère généralement que ce « symptôme » désigne l’impossibilité de procréer après une année de relations sexuelles régulières et non protégées.

Infertilité masculine

L’infertilité masculine a plusieurs caractéristiques parmi lesquelles on trouve une certaine relativité. En effet, l’infertilité masculine peut évoluer favorablement ou défavorablement au fil du temps et certains facteurs peuvent l’influencer. On estime par exemple que plus l’homme devient âgé, plus ses chances de procréer diminueront, à l’instar de ce qui se passe chez la femme.

Quelques statistiques

On a souvent tendance à penser que les problèmes d’infertilité proviennent de la femme mais ce n’est pas juste. En effet, l’infertilité masculine est en cause dans 20% des cas d’infertilité, les deux partenaires le sont dans 40% des cas et la femme l’est dans 30% des situations.

Vous l’aurez certainement remarqué : il manque 10% et c’est normal. En effet, dans certains cas, les spécialistes n’arrivent pas à découvrir de raisons de l’infertilité.

Des causes diverses

On a déjà parlé de l’âge parmi les causes de l’infertilité masculine mais si l’homme devient moins fécond à partir de 24 ou 25 ans, ce n’est pas l’unique raison de l’infertilité masculine.

De nombreuses autres raisons peuvent expliquer des problèmes d’infertilité parmi lesquelles on trouve des problèmes de santé (chimiothérapie, infections virales, infections sexuellement transmissibles, varicocèle, etc.), de problèmes d’accoutumances à la drogue, l’alcool ou, plus simplement, le tabac), ou encore des problèmes génétiques comme, par exemple, la cryptorchidie, les traumatismes des testicules, la présence d’anticorps anti-spermatozoïdes, l’obturation de certains canaux ou encore une anomalie génétique.

Pour plus d’informations concernant ces problématiques, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant ou à un spécialiste dans le domaine. Sachez également que certains compléments alimentaires peuvent aider à la formation de spermatozoïdes, à leur mobilité ou encore à leur concentration.

Numéro d'identification de l'article: 75252a9b0fc56a97

   

1119 vues au total, 1 aujourd'hui

  

Liens sponsorisés

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour contacter l'auteur.

Votre Interview Video Ici?

Traduction de Themes WordPress

Comment mettre en page un article?

Nous suivre sur Google+

Themes WordPress Premium

  • Ad 1
  • Ad 4

Catégories

Themes Professionnels WordPress