Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexionrss | tw

 

0 €

Dix conseils de sécurité en véhicule récréatif

  • Nom de l'entreprise: Alco VR
  • Nom & prénom du responsable: Frank Ross
  • Numéro et voie: 2380, Montée Masson
  • Commune: Laval
  • Pays: France
  • Code Postal: H7E 4P2
  • Publié le : 28 février 2014 10 h 10 min
  • Expire : Sans objet
Dix conseils de sécurité en véhicule récréatif

Description

Il y a des millions d’amateurs de véhicule récréatif en Amérique, dont beaucoup sillonnent pour la première fois à chaque année les routes et les chemins du Canada et des États-Unis.

Plus qu’il y a de gens qui se joignent au mode de vie en VR, et plus il est important que les caravaniers prennent le temps de comprendre comment profiter en toute sécurité de ces véhicules de loisir.

1 –  Portez une attention particulière à votre réserve de propane

Faire le plein du réservoir de propane, inspecter le système d’échappement et effectuer l’entretien est un gros travail. Et bien que les réservoirs de propane soient considérés comme sûrs pour les voyages en véhicule récréatif, il y a quelques conseils clés pour vous aider à assurer une conduite agréable :

  • Ne jamais peindre votre réservoir d’une couleur sombre, car ces couleurs absorbent plus facilement les rayons du soleil, ce qui peut provoquer une surchauffe du réservoir et donc, une explosion.
  • Ne pas voyager avec la cuisinière, le four ou les brûleurs ouverts.
  • Ne jamais faire le plein du réservoir de propane lorsque le moteur tourne.
  • Assurez-vous que les réservoirs de propane âgés soient vérifiés pour s’assurer qu’ils aient un dispositif de protection contre les débordements et vérifier les bouches d’échappement pour les nids d’oiseaux et autres blocages.

Installez un détecteur de gaz propane.

2 – Effectuez une vérification de départ

De nombreux accidents sont causés par simple oubli : des portes laissée sans verrouillage, des auvents vers le haut ou pas attachés, etc.. Créer une liste étape par étape, et comme un pilote sur un avion, effectuer une inspection visuelle complète avant de partir. Une liste de contrôle en amont devrait inclure :

  • S’assurer que les portes vitrées sont fermées et verrouillées.
  • Double contrôle des barres de remorquage et des câbles de sécurité.
  • Déconnexion de toutes les lignes électriques, télévision, téléphone, eau et égout.
  • Regarder sous la plate-forme pour des signes de fuites de liquide.
  • Vérification des niveaux d’huile, de transmission et de refroidissement.
  • Vérification des freins à air, du frein de stationnement et des freins de remorquage.
  • S’assurer que les brûleurs et le four ne soient pas en marche.
  • Vérification de la bouteille de propane pour les fuites et les lignes d’admission / échappement pour les blocages.
  • Inspection de la pression des pneus et de l’usure de la bande de roulement.
  • S’assurer que les détecteurs de fumée et de propane fonctionnent adéquatement.
  • Vérification de votre environnement (météo, surplombs et risques du sol).

3 – Familiarisez-vous avec les freins

Les véhicules récréatifs utilisent des freins à air plutôt que les freins hydrauliques typiques trouvés dans les voitures. Ces deux types de freins ont un fonctionnement mécanique différent et l’utilisateur peut apercevoir une différence dans l’utilisation des deux types. Il y a un léger retard dans l’application des freins, mais ne pas surcompenser avec un disque, appuyez rapidement sur ​​la pédale, ce qui va provoquer un arrêt brusque.

4 – Prenez connaissance du poids de votre véhicule

Les caravaniers doivent compenser le poids supplémentaire, la hauteur et la longueur de leurs véhicules dans les virages.

  • Approcher lentement dans la courbe. C’est beaucoup plus facile d’accélérer dans le coin que d’avoir à freiner.
  • Attention à ne pas dépasser dans la voie de la direction opposée, confondant les pilotes derrière vous de l’endroit où vous avez vraiment l’intention d’aller.
  • Terminez le virage complètement. Les pilotes font une erreur commune quand ils se redressent avant l’extrémité arrière du véhicule pour franchi le point de pivot.
  • L’expérience est la clé. La meilleure façon de devenir un bon pilote de RV, c’est la pratique.

5 – Suivez la règle du 20 pour cent

Les plates-formes à pleine charge ont une accélération plus lente et prennent plus de temps à en venir à un arrêt complet que l’automobile. Pour compenser, ajouter 20% de tout ce que vous faites, de l’augmentation de la distance suivant et juger si vous avez suffisamment d’espace.

6 – Connaître la taille de votre véhicule

Cela paraît simple, mais il est étonnant de voir combien les gens oublient la hauteur supplémentaire d’un RV pendant la conduite. Les collisions sur le haut des ponts et des infrastructures sont quelques-uns des accidents les plus courants en RV. Afin de partir à l’aventure, pratiquez-vous à déterminer la hauteur de votre VR lors de la conduite.

7 – Sortir d’une ornière

Conduire sur les routes secondaires a l’avantage d’être beau pour la vue, mais l’inconvénient est que la plupart des routes de campagnes sont très étroites. Si vous sentez que la roue avant glisse hors de la route dans une ornière, suivez ces étapes simples :

  • Ôter votre pied de l’accélérateur et freinez très doucement. Le blocage des freins pourrait vous faire enfoncer plus profondément dans l’ornière.
  • Gardez la direction des roues du VR vers l’avant.
  • Une fois ralenti, tourner doucement vers la gauche ou la droit (dépendamment du côté où vous vous êtes enlisé) et essayez de retourner lentement sur ​​la route.

8 – Voir et être vu

Il est primordial de toujours utiliser les clignotants. Assurez-vous de laisser une distance suffisante pour que les automobilistes autour de vous puissent anticiper vos mouvements.

Par exemple, le Department of Motor Vehicles de Californie recommande de mettre les clignotants de signalisation dans les 100 derniers mètres avant de tourner.

Un accident très fréquent est causée par un motorisé ralentissant qui ne met pas ses clignotants et qui tourne brusquement; les automobilistes qui le suivent n’ont pas le temps d’anticiper les mouvements. Et toujours conduire avec vos phares allumés.

9 – Attention aux pneus mal gonflés!

Les crevaisons peuvent signifier de gros ennuis lorsque vous conduisez une automobile, et encore plus lorsqu’il s’agit d’un VR. Les pneus d’un véhicule récréatif pourraient mal réagir pour trois raisons : une mauvaise pression des pneus, une bande de roulement usée et un véhicule surchargé en surpoids.

Au fil du temps, l’ozone et l’exposition aux UV contribuent à des fissures dans les pneus, en particulier sur la paroi latérale. Pour éviter les fissures, laver régulièrement les pneus avec un savon doux, de l’eau et une brosse douce, afin d’enlever l’accumulation d’ozone.

La saleté est aussi un ennemi pour les pneus, agissant comme un abrasif qui inhibe la protection de la cire naturelle des pneus.

Garder les pneus visés (y compris la roue de secours) lorsque votre RV n’est pas utilisé pour empêcher l’ozone et les rayons UV de faire des ravages. D’autres conseils de soins de pneu comprennent :

  • Surveillez la pression : Un sous-gonflage ou un surgonflage peut à la fois conduire à des explosions de pneus. Pour éviter ce problème, vérifiez la pression de gonflage de vos pneus au moins une fois par mois et toujours avant de commencer un voyage. Pour ce faire, lorsque les pneus sont froids, puisque la chaleur générée lors de la conduite augmente temporairement la pression de l’air. Ne retirez jamais l’air d’un pneu chaud, ce qui peut entraîner un sous-gonflage quand le pneu refroidit.
  • Bloquer le niveau de votre RV chaque fois que vous prévoyez de le garder dans un endroit pendant quelques jours ou plus. Cela permettra d’éviter les contraintes inutiles qui conduisent à une usure excessive des pneus.
  • Éviter les produits de pneu qui contiennent des substances à base de pétrole. Les produits contenant de l’alcool ou de produits pétrochimiques peuvent créer et accélérer la détérioration et à la fissuration, en plus de l’extraction pneumatique de sa protection contre l’ozone. Certaines huiles de silicone présents dans ces produits peuvent causer des dommages similaires.

10 – Ayez des yeux tout le tour de la tête

Beaucoup de dangers tels que des surplombs, des branches basses ou quelque chose qui sort de la terre ne sont pas visibles depuis le siège du conducteur d’un véhicule récréatif.

La meilleure façon d’éviter ces obstacles et d’assurer la sécurité globale lors de la sauvegarde est d’obtenir un assistant pour se tenir à l’extérieur du véhicule récréatif pour vous guider dans un espace confiné ou congestionné. Voici quelques conseils pour entrer et sortir de très près :

  • Tirez sur une zone avec l’avant du RV vers l’avant. C’est pourquoi il est plus facile de voir les conditions de circulation.
  • Si vous ne pouvez pas éviter une situation difficile, la sauvegarde en est généralement recommandée, tant que cela n’est pas interdit par le stationnement.
  • Élaborer un ensemble de signaux de la main avec votre assistant ou acheter des talkies-walkies bon marché afin qu’il n’y ait pas de malentendu.
Numéro d'identification de l'article: 801530509b34e8cf

   

783 vues au total, 1 aujourd'hui

  

Liens sponsorisés

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour contacter l'auteur.

Votre Interview Video Ici?

Traduction de Themes WordPress

Comment mettre en page un article?

Nous suivre sur Google+

Themes WordPress Premium

  • Ad 1
  • Ad 4

Catégories

Themes Professionnels WordPress